Des jeunes, acteurs de leur avenir

Recrutement innovant : comment imposer sa griffe avec l’EPIDE et eRHgo

Comment aider les entreprises à recruter des jeunes aux parcours différents des cursus conventionnels ? À Lyon, cette question est partagée par le centre EPIDE de Lyon-Meyzieu (69) et le cabinet de recrutement eRHgo, fondé par Laurent Arnaud et Luc Mertzweiller. Pour y répondre ensemble, nous leur avons proposé de découvrir notre offre de service. Retour sur le début d’une collaboration stimulante.

Les journées du centre EPIDE de Lyon-Meyzieu (69) sont intenses comme un entraînement du centre de formation de l’Olympique Lyonnais situé non loin. Le cabinet de recrutement eRHgo, invité par le centre à rencontrer les volontaires et découvrir l’offre de service de notre établissement, a pu constater la détermination des volontaires et la complémentarité des activités proposées. Il produira prochainement une cartographie de l’activité d’un volontaire qui sera présentée à la direction.

Laurent Arnaud, ancien Directeur de la Fondation OL (Olympique Lyonnais) et Luc Mertzweiller, présent ce jeudi 25 juin 2020, ont créé eRHgo pour aider les entreprises à recruter des profils qui échappent habituellement aux radars des ressources humaines. La rencontre avec l’EPIDE (Etablissement pour l’insertion dans l’emploi) était inévitable et souhaitable. Convié par Gwenaëlle Lupy, chargée de relations entreprises, à découvrir notre structure et notre fonctionnement, eRHgo apportera son regard et son expertise en termes de recrutement.

Lyon-Meyzieu EPIDE eRHgo

Une offre de service déclinée en ateliers complémentaires

La collaboration entre l’EPIDE et eRHgo va se dérouler en trois temps : le premier temps de découverte et d’échanges avec les volontaires a eu lieu le 25 juin, le second temps sera un temps de travail avec les volontaires et le troisième sera l’occasion d’une restitution d’une cartographie de l’activité d’une volontaire à l’ensemble du centre dont la directrice Léa Santoni.

« Nous présenterons bientôt notre cartographie des activités en EPIDE : nous espérons les aider à mettre en valeur leur expérience acquise et contribuer à leur accès au monde du travail. », a confirmé Luc Mertzweiller.

Lors de cette première journée, Mamadou Diarra, formateur enseignement général, et Jean-Loïc Payan, chargé de relations entreprises, ont présenté les quatre déclinaisons de l’offre de service de l’EPIDE : l’insertion professionnelle, la formation générale ou spécialisée, l’éducation à la citoyenneté et l’accompagnement sanitaire et social. Alternant ateliers de formation, accompagnement dans l'élaboration du projet professionnel et sport, les volontaires de l’EPIDE travaillent d’arrache-pied pour être insérés plus rapidement possible dans le marché de l’emploi.

« Nous avons eu la chance de passer une journée complète auprès des volontaires. Nous les avons observés dans leur quotidien pour voir comment les activités du centre mobilisent et développent leurs capacités, a précisé Luc Mertzweiller

Une collaboration dynamique pour éclairer les capacités invisibles

Un des atouts des volontaires de l’EPIDE, c’est le “savoir-être”. Avoir la bonne attitude, respecter les codes de la vie collective, c’est se donner la possibilité d’intervenir dans des situations différentes et de pouvoir s’adapter aux employeurs. Luc Mertzweiller a pu constater l’engagement des jeunes et la complémentarité des activités proposées. Aux exercices classiques autour de la prospection téléphonique et de l’entretien d’embauche, les jeunes ont participé à un atelier sur les valeurs citoyennes, un atelier sport intense et avant une séance ludique pour développer la stratégie, la collaboration, l’entraide et la négociation. Sous le regard bienveillant du moniteur Jonathan Gachowitch, les deux invités du jour, Luc Mertzweiller et David Cote, stagiaire d’eRHgo, ont pu échanger pendant deux heures avec des volontaires.

 Les échanges avec une section nous ont permis de recueillir de l'intérieur le vécu des volontaires. Nous avons pu voir comment leur motivation et leur engagement dans votre projet les aide à construire le leur. »

Avec eRHGo, l’EPIDE compte sur une collaboration dynamique pour valoriser les projets des volontaires et souligner les capacités dites « invisibles » de chacun d’entre eux. Le savoir-être, la discipline et la détermination. La mission du cabinet de recrutement inclut d’ailleurs un échange avec les volontaires qui réagiront au diagnostic effectué lors de la première rencontre.

eRHgo a pu saisir dans sa globalité le sens de la mission du centre et les aspirations des volontaires. Luc Mertzweiller a été marqué par l’authenticité des prises de parole, l’esprit de solidarité et la cohésion qui prévaut au sein des différentes sections. Cette journée marque ainsi le début d’une fructueuse collaboration entre l’EPIDE et eRHGo avec un objectif : préparer l’avenir professionnel des volontaires et inciter plus d’entreprises à faire confiance à de nouveaux profils.